Interview Du Sociologue Christophe Colera Qui Nous Parle Du Phénomène Cougar !

Ça suppose que la génitalité chez la meuf est déterminée par son rôle social et son âge. Au contraire, chez les filles cougars, la fille âgée ne se réduit pas à le visage de la mère ou à celle-là de la grand-mère; elles-mêmes distinguent parfaitement à eux rôle social de à elles Être femelle et de ses besoins génitaux. Ainsi, la génitalité ne signifie pas un mécanisme de reproduction, elle n'a pas d'âge et la fertilité n'est pas un paramètre du possible sexuel. Les gronzesses cougars montrent que gronzesses et mecs peuvent jubiler d'une justice sexuelle.

Même avant l'avènement du mot « cougar », historiquement, les amoureux sont transformés en « gigolos » aussitôt lors source de l'article qu'ils sont plus jeunes comme l'amant (18 ans) de la Muse Margot (52 ans) Le choix de ce vocabulaire annihile l'aspect passionnel de l'union en lui hideux le champ terminologique de l'amour pour n'utiliser que celui-là de la baise, en des termes méprisants.

Vous ne connaîtrez pas de crises si vous ne souhaitez pas aller plus loin. Chaque personne sait qu'une relation cougar n'est (à priori) pas destinée à durer. Pas forcément. Une gonzesse qui se sent cougar dans sa quarantaine peut tout à fait changer de goûts et fétiche des hommes plus âgés lorsqu'elle devient jubilé. Mais le fait qu'une cougar un jour reste une cougar toujours est bien l'hypothèse la plus probable.le phénomène cougar

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *